ENTRETIEN DE VOTRE JARDIN
Les prestations proposées par nos jardiniers paysagistes

La scarification de pelouse, une étape nécessaire avant de semer ou ressemer une pelouse

Les mots « scarifier », « scarification » ou encore « scarificateur » peuvent apparaitre comme forts mais la technique reliée à ces mots est indispensable pour une pelouse parfaite.

Pourquoi doit-on scarifier son gazon pour entretenir son jardin ?

Aérer votre gazon, indispensable pour un bon entretien

Nos jardiniers et paysagistes sont formels, pour une belle pelouse verte, il n’y a pas de secret, il faut l’entretenir. Cet entretien de pelouse passe par différentes « phases » dont la scarification de pelouse – à l’aide d’un scarificateur. Le temps, la pluie, les piétinements, les animaux, la tonte… toutes ces actions mènent à l’abîmement du sol et de votre pelouse.

Scarifier son gazon, c’est aérer la terre en la griffant. Grâce à cette action de scarification, votre pelouse sera plus verte, plus résistante et plus dense. En scarifiant sa pelouse, c’est également le moment pour semer de l’engrais afin d’enrichir votre gazon ou encore ressemer la pelouse à certains endroits.

DEMANDE DE DEVIS GRATUITE

Les végétaux du jardin : mousse, mauvaises herbes…

Lorsque l’on scarifie son gazon lors de l’entretien de son jardin – n’oubliez pas de tondre la pelouse en amont, cela permet d’enlever les mousses, les racines mortes ou encore le feutre végétal de votre gazon. Ces imperfections du jardin (qui s’installent sur les pelouses au fil des années) ont tendance – selon nos paysagistes – à bloquer le passage de l’eau et autres nutriments nécessaires au bon fonctionnement du sol.

L’action de « démousser » (enlever la mousse) une pelouse en scarifiant est importante car par la suite, les racines des herbes seront plus résistantes. En effet, la mousse apparait dans un jardin quand il y a de l’humidité : si l’on scarifie, on aère la terre et le gazon, il n’y aura donc pas d’humidité et la mousse ne pourra pas se créer !
De plus, nos jardiniers affirment que l’on diminue largement la propagation de maladies lors de la scarification. Pour un résultat optimal, veillez à tondre votre gazon au préalable.

La scarification du gazon peut permettre aussi de désherber votre pelouse, en surface du moins. Sachez que les mauvaises herbes puisent les ressources du sol et empêchent donc les autres végétaux de se développer. De plus, les mauvaises herbes nuisent à l’esthétisme d’un beau gazon : raison de plus pour les éradiquer.
Passer le scarificateur peut être une première étape dans l’action de désherber.

En d’autres termes, la scarification permet de régénérer une pelouse (un apport en engrais peut être appliqué à la pelouse au moment de la scarification) et de l’aérer pour ne pas la laisser étouffer sous le feutrage ou sous les mauvaises herbes.

A quelle période faut-il scarifier sa pelouse?

La grande question que tous les particuliers se posent est la suivante : quand doit-on scarifier sa pelouse ? Nos jardiniers paysagistes y répondent.

Il faut scarifier son gazon deux fois par an. Pas plus car cela pourrait être fatal pour la pelouse. Sur un sol acide ou sur un terrain ombragé, ces deux fois sont très utiles : en effet, sur ces types de pelouses/terrains, la mousse est plus susceptible d’apparaitre.

Les deux périodes pour scarifier sa pelouse sont : le printemps et l’automne, après avoir tondu le gazon une première fois.  
Au printemps, nos jardiniers conseillent de scarifier le gazon avant la fin des gelées d’hiver. Cela permettra à la pelouse d’être rafraichie et de se débarrasser de l’éventuelle couche de feutrage qui s’est formée pendant l’hiver. Le feutrage est un entrelacement d’herbes qui se veut impénétrable, donc mauvais pour le gazon et le sol.

A l’automne, la scarification de votre pelouse permettra d’enlever toutes les mauvaises herbes, mousse et feutrage et ainsi de fortifier le gazon. C’est également la période la plus opportun pour ressemer son gazon.

Selon nos paysagistes, il est préférable de tondre votre pelouse à ras avant la scarification et d’effectuer cette action sur un sol légèrement humide.

Comment s’y prendre pour scarifier son gazon ?

Il est tout d’abord conseillé de faire appel à un prestataire professionnel : un jardinier ou paysagiste.

La première chose à faire est de tondre votre pelouse avant la scarification et de ramasser les feuilles qui y sont. Si besoin de semer de l’engrais ou de l’herbe, cela sera également plus simple après avoir tondu le gazon.
Pour une scarification réussie, il faut effectuer des passages croisés avec le scarificateur. C’est-à-dire, une fois en longueur et une fois en largeur. Le scarificateur va griffer votre pelouse. Il faut régler le scarificateur sur une profondeur de lame comprise entre 2mm et 4mm. Si vous faites plus, les racines et l’herbe de votre pelouse seront tuées au lieu d’être préservées.

DEMANDE DE DEVIS GRATUITE

Après la scarification de gazon

A la fin de la scarification de votre pelouse, nos jardiniers et paysagistes préconisent de passer le râteau ou la tondeuse afin d’enlever les résidus de mousse, de racines et  de mauvaises herbes qui sont remontées à la surface suite à la scarification de la pelouse.
Si on ne les enlève pas, ces résidus étoufferont le gazon. Sachez qu’il existe des scarificateurs dotés d’un bac de ramassage. Certains de ces végétaux peuvent être de bons candidats pour la réalisation du compost ! Pour rappel, le compost c’est un mélange de matière organique et/ou végétale transformé en engrais. La présence d’eau et d’oxygène va permettre aux végétaux de se décomposer et devenir : du compost.

C’est après la scarification que la question d’apport d’engrais peut se poser. Ou encore si certaines parcelles de votre jardin sont en mauvais état, ressemez de la pelouse !

N’oubliez pas : une pelouse scarifiée est une pelouse fragilisée pour quelques temps. Evitez donc de la maltraiter.
Après avoir passé le scarificateur, il sera normal que votre gazon apparaisse comme pelé ou arraché. La pelouse sera moins belle qu’à l’ordinaire, ne vous inquiétez pas, c’est pour mieux se régénérer et s’épaissir.

Scarifier, comme arroser, c’est entretenir sa pelouse

Nos jardiniers paysagistes le disent : scarifier sa pelouse c’est bien, l’entretenir au quotidien, c’est mieux. Cet entretien de gazon passe par la case « arrosage ».
Sans gaspiller d’eau, une pelouse a besoin d’être arrosée copieusement mais pas forcément souvent. Si vous effectuez des arrosages trop fréquents, le gazon peut devenir sensible à la sècheresse et son entretien vous demandera encore plus de temps.

Jardiniers et paysagistes s’accordent sur deux erreurs fréquentes en termes d’entretien de pelouse et d’arrosage :

- Arroser avant une averse : il est préférable d’observer le ciel ou d’écouter la météo avant quelconque action d’arroser ;

- N’arroser que trop peu : lors de restriction d’eau, il vaut mieux ne pas arroser qu’arrosertrès peu.

Les critères de choix d’un scarificateur de pelouse

Généralement, nos jardiniers paysagistes choisissent un scarificateur en fonction de la surface de la pelouse à scarifier.

- Jusqu’à 100 m2 de terrain, optez pour un scarificateur manuel ;

- Jusqu’à 500 m2 de pelouse, il est préférable d’utiliser un scarificateur électrique pour plus de confort ;

- Au-delà de cette taille de terrain, choisissez un scarificateur thermique.

En ce qui concerne les outils de jardin, que ce soit les scarificateurs, les tondeuses, les tailles-haies ou bien d’autres outils, n’hésitez pas à demander l’avis de nos experts jardiniers paysagistes.

DEMANDE DE DEVIS GRATUITE



DEMANDE DE DEVIS GRATUITE
PARTENAIRES
SUIVEZ-NOUS
Plan du site - CGU - Mentions légales - Politique de cookies – Entretiendejardin.com marque appartenant à ACCES SAP SERVICES