ENTRETIEN DE VOTRE JARDIN
Les prestations proposées par nos jardiniers paysagistes

Pour nos jardiniers paysagistes, l’entretien de jardin et du gazon passe avant tout par la tonte de la pelouse.

Le premier conseil de nos jardiniers paysagistes est d’être équipé lors de la tonte de pelouse. En effet, que ce soit la première tonte de l’année ou non, il est déconseillé de porter des vêtements amples. Ainsi, des chaussures fermées et les jambes protégées sont de rigueur lorsque l’on passe la tondeuse au jardin.

Le jardin est un véritable lieu de vie à ne pas négliger, à commencer par la pelouse. Jardin d’ornement, d’agrément, lieu de détente, lieu d’amusement (pour les plus jeunes)… Le gazon de votre jardin représente un havre de paix dont il faut prendre soin.

DEMANDE DE DEVIS GRATUITE

Tout savoir sur la tonte de la pelouse

Voici quelques indications d’experts jardiniers pour votre pelouse.

Quand tondre sa pelouse ? Les périodes diffèrent

S’occuper de son jardin diffère selon les personnes (passionnées ou non), tout comme l’entretien du gazon selon les saisons. Alors, quand tondre sa pelouse ? A quelle période doit-on faire la première tonte de l’année ? Y’a-t-il vraiment une période plus propice que les autres ? Nos jardiniers répondent.

Pour un beau gazon, il est nécessaire de l’entretenir et de tondre régulièrement sa pelouse. Nos paysagistes donnent des précisions sur l’entretien de gazon (la tonte) par saison :

Printemps : la rigueur est de tondre votre pelouse 1 fois par semaine avec une hauteur de coupe de 5 à 7 cm ;

Eté : les tontes doivent être plus espacées – tous les 15 jours environ, avec une hauteur de coupe de 7 à 10cm. Cela évitera le jaunissement de l’herbe et une pelouse dévitalisée lors de sècheresse.

Automne ou début d’hiver : la première étape du jardin en cette période est le ramassage de feuilles. Concernant la tonte, les jardiniers conseillent de tondre plus à ras (environ 3 cm).

7 étapes à respecter lors de la tonte de gazon

Comme dans toutes les actions à réaliser pour l'entretien de jardin, la tonte de pelouse n’échappe pas aux « étapes à respecter ». Jardiniers et paysagistes s’accordent pour nous en donner quelques-unes.

- Afin de gagner du temps, il faut veiller à ce que rien ne gêne sur votre pelouse lors du passage de la tondeuse. Cela évitera de vous arrêter trop de fois pendant votre tonte.

- Ne pas tondre le gazon si l’herbe est trop sèche, ou à l’inverse trop humide. De ce fait, il est déconseillé de passer la tondeuse le matin (car il y a la rosée du matin) ou après une averse.

- Commencer la tonte de pelouse par les bordures du jardin (allées, chemins, terrasses) puis continuer de tondre autour des arbres, arbustes et massifs.

- Pour une tonte de gazon parfaite, il est recommandé de tondre en faisant des bandes parallèles. A chaque « bande » de pelouse tondue, n’hésitez pas à mordre de quelques centimètres sur celle d’avant afin de n’oublier aucune parcelle de terrain.

- Même si vous n’avez pas le temps de tondre votre pelouse régulièrement, n’attendez pas que l’herbe soit trop haute pour couper l’herbe ! Cela engendre un bourrage de tondeuse et votre gazon ne sera pas aussi bien tondu qu’à l’accoutumé.  

- Astuce pour la tonte de pelouse sur un terrain en pente : tondre de bas en haut ou/puis de haut en bas. Surtout ne pas tondre de travers au risque que la tondeuse se renverse.

- Pour un résultat et une pelouse parfaite, n’hésitez pas à réaliser les finitions de votre jardin au coupe-bordure.

Après la tonte, place au ramassage

Selon nos jardiniers paysagistes, il existe beaucoup de modèles de tondeuses différentes. Il y a cependant trois types de « tonte » de pelouse et de ramassage au jardin.

- Bac de ramassage : l’herbe tondue atterri dans ce bac, généralement intégré à la tondeuse. Les jardiniers conseillent de prendre un bac en plastique avec la tondeuse pour plus de praticité. Attention, l’herbe devient vite très lourde dans ce bac de ramassage rattaché à la tondeuse, il faut donc le vider régulièrement, surtout sur un grand terrain.  

- Sans ramassage : ce style de tondeuse est utilisé pour les prairies ou sur des pelouses qui ne sont pas tondues souvent. Les paysagistes sont unanimes pour dire qu’il est pratique lors d’une première tonte, quand l’herbe est haute, après plusieurs semaines d’absence par exemple. Cela sert notamment à éviter le bourrage ou de vider le bac de ramassage trop souvent. Ce style de tonte de gazon permet de faire respirer l’herbe de la pelouse également. L’herbe coupée s’éjecte alors sur le côté ou par derrière.

- Mulching : l’herbe de la pelouse est hachée par la tondeuse et devient alors un paillis. Ce paillis (l’herbe de votre gazon) nourri le sol et préserve la fraicheur du terrain.
Précision pour les personnes équipées du mulching, il faut tondre souvent car l’herbe ne doit pas être trop haute lors de ce type de tonte.

Conseils de jardiniers en ce qui concerne les déchets verts des tontes de pelouse

Plusieurs solutions existent pour les déchets verts des tontes de votre jardin.

Comme vu précédemment, si la tonte est effectuée sans bac de ramassage, il est préférable de laisser l’herbe sur le sol. Cependant, si l’herbe est haute, il est conseillé de la ramasser car elle pourrait étouffer la pelouse.
La collecte des déchets verts de la tonte de pelouse peut s’effectuer à la main ou avec un râteau. Petite astuce de jardiniers : ramasser au râteau le lendemain afin que l’herbe ait eu le temps de sécher.

L’herbe tondue peut également servir de paillis à vos plantes ou même au potager. Lors de l’entretien de votre jardin, si votre pelouse n’a pas subi de traitement, vous pouvez utiliser l’herbe de votre tonte de gazon en tant que compost.

Quelle tondeuse à gazon pour quel jardin ?

Les jardiniers nous détaillent 3 différentes tondeuses à gazon :

-  La tondeuse à gazon électrique : généralement bien adaptée aux terrains jusqu’à 500m², légère et assez silencieuses. Cette tondeuse est idéale pour les petites surfaces. Le seul  « hic » est de savoir manier le fil électrique et surtout, ne pas le couper avec la tondeuse elle-même. 

-  La tondeuse à gazon thermique : elle est la plus puissante et efficace des tondeuses notamment sur de grands espaces verts. La tondeuse thermique demande cependant un entretien poussé et annuel et est plus bruyante que toutes les autres.

-  La tondeuse à gazon sur batterie : fonctionnant sur batterie, l’autonomie de cette tondeuse à gazon est limitée. A vous de calculer si cela vaut le coup en termes de rentabilité !

DEMANDE DE DEVIS GRATUITE

Autour de l’entretien de pelouse

La scarification et le désherbage de mauvaises herbes sont des actions d’entretien de jardin à réaliser en complément de la tonte de gazon.

Scarification de gazon

La scarification de gazon se fait à l’aide d’un scarificateur. Scarifier son gazon ou sa pelouse permet d’aérer le sol et la terre en les griffant. Le gazon sera plus vert, plus résistant et plus dense suite à la scarification.

De plus, jardiniers et paysagistes s’accordent pour dire que lors de la scarification, c’est le moment de semer de l’engrais ou de ressemer de la pelouse si besoin il y a.
La scarification du gazon régénère la pelouse en quelques sortes, et permet l’aération du gazon afin de ne pas le laisser étouffer sous les mauvaises herbes ou sous le feutrage.

Pour la scarification du gazon, il existe différents scarificateurs :

- Le scarificateur manuel ; pour 100m² de terrain maximum

- Le scarificateur électrique ; procure plus de confort pour des pelouses allant jusqu’à 500m²

- Le scarificateur thermique ; pour au-delà de 500m² de jardin.

Le désherbage de mauvaises herbes

Autour de l’entretien du gazon, il y a sans surprise l’étape du désherbage. Le désherbage permet de stopper ou du moins de limiter le développement à outrance des mauvaises herbes – appelées aussi adventices.
Les mauvaises herbes apparaissent un peu partout au jardin, généralement là où elles ne sont pas désirées : sur la pelouse et le gazon, dans les pots, jardinières des balcons et terrasses, le long des bordures et allées mais aussi au potager.

Nos jardiniers paysagistes identifient 3 problèmes que causent les mauvaises herbes pour les plantes et les différents espaces verts : elles puisent dans les ressources du sol (lumière, eau…), elles empêchent le bon développement des plantes avoisinantes et elles dérangent l’esthétisme du jardin (en bordure d’allées ou dans un parterre de fleurs).

Il y a plusieurs façons de désherber. Pour certaines techniques de désherbage, n’hésitez pas à faire appel à des jardiniers paysagistes professionnels.

- Désherbage thermique : ce désherbage nécessite un appareil spécial qui va pulvériser la mauvaise herbe via un coup de chaud.

- Désherbage manuel : cette technique est utilisée pour les mauvaises herbes en petites quantités. Elle se fait à la main en déracinant les mauvaises herbes : elle prend plus de temps que les autres désherbages mais est plus écologique. Cela évite la propagation de certaines plantes coriaces comme les chiendents. L’idéal est de désherber de façon régulière afin d’éviter les repousses des adventices.

- Désherbage chimique : on utilise ici des herbicides. Efficaces mais chimiques, ces herbicides sont quelques peu néfastes pour le sol, il est préférable d’utiliser des herbicides « bio », issus de l’agriculture biologique.

DEMANDE DE DEVIS GRATUITE



DEMANDE DE DEVIS GRATUITE
PARTENAIRES
SUIVEZ-NOUS