Obtenir un devis

Vous êtes ici :

La plantation, la taille et l’entretien de l’hortensia en pot ou en terre

Bien que son origine reste mystérieuse, l’hortensia est LA fleur des jardins bretons. En effet, où que vous soyez et même sans la rechercher, vous ne pouvez pas y échapper. L’hortensia est un réel symbole qui a trouvé sa terre de prédilection à l’ouest du pays, là où l’eau de pluie ne manque pas !

I. Les hortensias dans les jardins de Bretagne

Les hortensias sont des plantes issues de la nature par leurs inflorescences (qui forme un groupement de fleurs d’une seule plante) dont il existe des centaines de variétés de différentes couleurs (hydrangea paniculata blanc par exemple), dont le feuillage et la floraison les rendent très facilement reconnaissables. Jardiniers et paysagistes nous indiquent que les coloris les plus courants de cet arbuste sont les roses et les bleues, mais que les hortensias bleues restent les plus dominantes sur toute la Bretagne. L’hortensia a également une variété de plantes grimpantes, qui possède des petits crampons lui permettant de s’accrocher aux murs du jardin dont la floraison est de couleur blanche.

Dans le Morbihan, il existe une des plus grandes collections d’hortensias : « Hortensias du Haut Bois », tenue par Ronan Garin, horticulteur et paysagiste.
Il possède plus de 750 variétés d’hortensias différentes dont une unique : l’hortensia grimpant, qui possède des petits crampons lui permettant de s’accrocher aux murs du jardin dont la floraison est de couleur blanche. Nos paysagistes précisent que les hortensias s’acclimatent à d’autres régions de France mais la Bretagne reste le « must » : le sol acide et la non-variation des températures font de cette région, la terre adoptive pour ces beaux massifs que sont les hortensias.

II. Comment planter un hortensia bleu ou rose en pleine terre ?

L’hortensia est un genre d’arbustes à fleurs, également appelé hydrangea macrophylla, dont la floraison habille et embellie tout un jardin dès le mois de juin/juillet. Mais avant de se lancer dans la plantation d’hortensia, plusieurs conseils sont à prendre en compte afin que le jardinage ne se transforme par en corvée :

  1. Creusez un trou deux fois plus grand que le volume du conteneur afin de faciliter la pénétration des racines des hortensias dans le sol ;
  2. Installez les mottes des hortensias de sorte qu’elles arrivent 2 à 3 cm en-dessous du sol afin qu’elles soient légèrement enterrées ;
  3. Mélangez le terreau à du compost ou de l’engrais ;
  4. Tassez à la main le substrat de terre ;
  5. Arrosez généreusement chaque pied d’hortensias puis tassez à nouveau.

Si vous avez un sol calcaire, privilégiez la plantation d’hortensia en automne. Si vous possédez un sol plus acide, vous pourrez les planter plus ou moins durant toute l’année, en évitant tout de même les périodes de gelées et de fortes chaleurs. Afin de favoriser la croissance en hauteur et la floraison des hortensias du printemps à l’été, privilégiez un coin à la mi-ombre au frais, où le soleil pointera quelques fois le bout de son nez.

Nos conseils si vous ne possédez pas de grands espaces verts pour en planter, vous pourrez toujours les cultiver en pot ! Elles habilleront joliment une terrasse ou un balcon en plein soleil. Durant l’hiver, pas d’inquiétude : l’hydrangea macrophylla résiste aux basses températures et ce jusqu’à -15 degrés. Vous pourrez tout de même les couvrir d’un voile d’hivernage si vous le souhaitez.

III. Quel entretien pour la plante de Bretagne : l’hortensia ?

L’entretien des hortensias est très facile ! En effet, l’hydrangea macrophylla nécessite simplement une taille annuelle, uniquement des fleurs fanées, à partir de mars et pas avant car cela les protège du froid durant l’hiver ! Après quoi, dès le printemps et grâce à un arrosage régulier, de nouvelles fleurs apparaitront. C’est ce que conseillent nos jardiniers pour l’entretien d’hortensia : un arrosage assez régulier et abondant pendant les chaleurs de la saison estivale.

Il faut cependant faire attention aux différentes maladies : cochenilles, acariens et pourriture.

Par ailleurs à l’arrivée de l’automne ou de l’hiver, sachez que l’hortensia perd ses feuilles ! Cependant, des feuilles clairsemées indique un manque de nourriture et de fraicheur. Pour palier cela, apportez simplement du compost ou un engrais spécial terre de bruyère au printemps et en été.

Derniers conseils des experts jardiniers : mettre un paillage pour l’hiver au pied de la plante, même si c’est une espèce plutôt résistante. 

Obtenez gratuitement des conseils et des devis d’experts du paysage en Bretagne pour de la création ou de l’entretien de jardin.

Les commentaires sont fermés.

Vers le haut

Contactez-nous :

01 85 61 97 44

du lundi au
vendredi de
9h à 18h

Des questions ?

Discutons !

Contactez-nous :

01 85 61 97 44