Obtenir un devis

Vous êtes ici :

Plantes dépolluantes et détoxifiantes : comment fonctionnent-elles ?

Que vous viviez dans la capitale ou d’autres villes de province, la pollution est souvent bien plus présente qu’on ne le pense. Que ce soit dans l’air que l’on respire ou tout simplement sur nos vêtements ou certains objets, les plantes dépolluantes joueront un rôle de purificateur d’air intérieur, dans le but d’assainir l’air pollué de votre intérieur.

Quelles sont les plantes dépolluantes pour votre intérieur ?

Il existe de nombreuses plantes d’intérieur dépolluantes et détoxifiantes, dont certaines plantes sont à favoriser dans certaines pièces de votre maison, votre appartement et même de votre bureau. Et pour les personnes n’ayant pas la main verte, pas besoin de long après-midi jardinage pour les entretenir !

Est-il vraiment possible de purifier l’air grâce à des plantes ?

La réponse est oui ! Des études en laboratoire ont montré que certaines plantes sont réellement efficaces pour aider à assainir nos intérieurs. Il est vrai, la pollution est de plus en plus présente et nous utilisons de nombreux produits au quotidien qui émettent des émissions néfastes ou tout simplement polluées. 

Les plantes dépolluantes pour votre bureau

Certains espaces intérieurs tels que des bureaux sont plus pollués à l’intérieur qu’à l’extérieur et cela est dû par différentes sources d’émissions : matériaux d’isolations / de construction, revêtements des sols / des murs, peintures, mobiliers et meubles…

Dans un bureau, où il y a de nombreux ordinateurs et téléphones en fonction dégageant des ondes magnétiques, ainsi privilégiez le cactus en plante d’intérieur dont les tissus permettent de faire face aux longues périodes de sécheresse. Vous pouvez également opter pour la sansevieria, qui va absorber plusieurs liquides volatiles comme le benzène que dégage des imprimantes par exemple.

Voici quelques idées de plantes vertes dépolluantes :

  • Cactus
  • Sansevieria
  • Plante araignée
  • Monstera
  • Zamioculcas
  • Croton

Plantes dépolluantes sansevieria

Les plantes dépolluantes pour votre salon

Dans votre salon, qu’il soit plus ou moins grand, vous avez généralement une télévision, un canapé qui se partage parfois avec une salle à manger. Dans ce cas-là, nous vous conseillons 3 plantes :

  • Le lierre : elle tue de nombreux solvants et liquides volatiles tels que le toluène ou benzène, provenant des produits détergents ou matériaux de construction.
  • Le spathiphyllum : très élégante et fleurie pour votre décoration d’intérieur, elle dépollue et détoxifie les solvants et produits volatiles les plus coriaces comme l’ammoniaque, éliminant toutes toxicités dans l’air.
  • Le chlorophytum comosum : également appelé la plante araignée qui s’avère très efficace contre le monoxyde de carbone. Elle vous sera ainsi très utile contre le chauffage à combustion et autres produits détergents.

Les plantes dépolluantes pour votre cuisine

Dans votre cuisine, vous pourrez principalement y installer deux plantes d’intérieur très efficaces. L’anthurium dont les fleurs décoreront votre intérieur, sera utile contre l’ammoniaque ou le trichloréthylène présent dans les produits ménagers. Vous pourrez également placer de la sansevière (également appelé la langue de belle-mère), qui s’avèrera efficace contre le benzène, formol ou xylène provenant des matériaux de construction, le plastique ainsi que les résines.

Les plantes dépolluantes pour votre chambre

Enfin, dans votre havre de paix, le choix d’une plante dépolluante aura aussi un impact sur la qualité de votre sommeil. Voici nos conseils :

  • Le Saint Paulia : très efficace, elle absorbe le pentachlorophénol dégagé par le bois, souvent très présent dans les chambres. Elle servira également à tempérer toute la sécheresse de l’air.
  • L’aloe vera : très facile d’entretien, elle luttera contre les acariens et ondes électromagnétiques issues des ordinateurs et télévisions.
  • Le dracaena : également appelé le sang du dragon, cette plante est très utile contre le formaldéhyde présent dans le bois aggloméré, les bougies ou encore les peintures.

Trouvez un jardinier-paysagiste près de chez vous !

Moins de 2 minutes pour faire votre demande de devis gratuit

Moins de 2 minutes pour faire votre demande de devis gratuit

Choisir votre plante dépolluante en fonction de votre besoin !

Pour diminuer le taux d’humidité 

Certainement la plante que vous connaissez tous : la fougère, ou plus précisément le nephrolepis ! Il en existe de nombreuses espèces différentes dont certaines apprécient beaucoup l’humidité et trouverait parfaitement leur place dans vos salles de bains. Elle est connue pour sa longévité, ce qui fait d’elle l’une des plantes les plus populaires. Le nephrolepis est connu pour absorber les COV (composants organiques volatils), dont les plus répandus se trouve dans la peinture, la moquette ou encore les papiers peints. Évitez tout de même un emplacement en plein courant d’air, cela pourrait lui être fatal. 

Pour lutter contre l’odeur du tabac 

La sansevieria est connue pour absorber entre autres le benzène (liquide incolore volatil et surtout une substance cancérigène) et la fumée. Cette plante aussi connue sous le nom de « langue de belle-mère » a des feuilles verticales, rigides et s’adapte facilement à vos intérieurs. Veillez à la placer dans les pièces communes, tels que le salon, la salle à manger ou encore votre entrée afin qu’elle capte le plus de benzène et fumée du tabac possible.

Pour purifier l’air 

Souvent recherché pour son effet décoratif, le kentia issu de la famille des palmiers possède également de nombreux avantages. Cet arbuste au feuillage lumineux, vert a une croissance plutôt lente et selon l’espace que vous lui donné, peut atteindre jusqu’à 3m de hauteur ! Il est connu pour ses vertus dépolluantes et purificatrices, et absorbe tout comme la sansevieria le benzène, et autres composants néfastes tel que le toluène (peinture et solvant).

Comment fonctionnent-elles ?

Ces plantes dépolluantes et détoxifiantes, souvent en pot, transforment les molécules toxiques contenues dans l’air en nutriment, en les stockant dans leurs tissus. Les polluants sont directement absorbés par les tiges, les feuilles ou les troncs, tout en régulant la respiration de la plante elle-même. En effet, ils sont ensuite transformés en nutriments par des micro-organismes vivant dans les racines. Après quoi, la plante émet de la vapeur d’eau par un processus de transpiration, humidifiant ainsi la santé de l’air et réduisant la polluante présente.

Attention cependant à ne pas avoir trop de plantes dans votre intérieur car elles pourraient avoir des effets néfastes sur votre santé comme des maux de tête ou allergies au pollen.

Quel entretien pour des plantes dépolluantes et détoxifiantes ?

Selon les pièces que vous souhaitez assainir, voici les conseils d’entretien que nous vous recommandons :

  • Lierre / Anthurium / Sansevière / Spathiphyllum : ces plantes vertes nécessitent une exposition modérée, dont la température ne dépasse pas les 22 degrés, avec un simple arrosage d’une à deux fois par semaine.
  • Saint Paulia : cette plante nécessitera quant à elle une exposition à la mi-ombre, dont la température ne descend pas en-dessous des 15 degrés, avec un simple arrosage à l’eau douce, tiède et non calcaire une fois par semaine.
  • Aloe vera : cette plante a besoin d’une forte exposition à la lumière, avec une température située entre 18° et 21° degrés, dont il faudra attendre que le terreau soit bien sec avant d’arroser abondamment.
  • Dracaena : cette plante nécessite une exposition modérée, avec une température entre 18° et 24° degrés avec un simple arrosage modéré une fois par semaine.
  • Chlorophytum comosum : cette plante a besoin d’une exposition modérée chaque jour, qui nécessite un arrosage régulier sans pour autant laisser l’eau s’accumuler dans la soucoupe de la plante. Vous pourrez également vaporiser de l’eau sur les feuilles.

En choisissant des plantes dépolluantes, faites attention car certaines sont toxiques pour la santé de vos animaux. Voici une liste de plantes d’intérieur sans danger :

  • La fougère de Boston (assainit l’oxygène)
  • Le palmier bambou / palmier areca (parmi les plus imposants)
  • La plante araignée (connue pour son beau feuillage)
  • La maranta (connue pour ses grandes feuilles)
  • La gerbéra (également présente au jardin de vos maisons)
  • Le pothos (plantes grimpantes efficace contre le monoxyde de carbone)

Les commentaires sont fermés.

Vers le haut

Contactez-nous :

01 85 61 97 44

du lundi au
vendredi de
9h à 18h

Des questions ?

Discutons !

Contactez-nous :

01 85 61 97 44