Obtenir un devis

Vous êtes ici :

Causes, traitement curatif et prévention pour lutter contre le mildiou

Qu’est-ce que le mildiou ? Comment prévenir la maladie ? Que faire si vos plantations sont atteintes ? Entretien de Jardin vous dit tout !

Qu’est-ce que le mildiou ?

Le mildiou est une maladie cryptogamique qui touche de nombreuses plantes et se propage très rapidement. Comme beaucoup de maladie, elle est provoquée par des micro-organismes, autrement appelé « pseudo-champignons » qui cause de nombreuses tâches sur le feuillage qui finissent à long terme par tomber. Elle affecte à grande échelle les vignes mais aussi certains légumes du potager tels que la tomate ou encore la pomme de terre.

Le mildiou fait partie des maladies fréquentes que l’on retrouve souvent durant les saisons de printemps et d’été. Il s’attaque à la vigne, aux rosiers mais aussi à certaines plantations potagères comme les tomates ou les pommes de terre. Malgré son nom sympathique, le mildiou provoque des dégâts visibles importants.

Le mildiou se développe par la suite avec l’humidité ou lors de fortes pluies.
Jardiniers et paysagistes s’accordent pour dire que cette maladie est assez facile à reconnaitre : il y a des tâches (du type tâches d’huile) sur les feuilles et un feutrage blanc. Lorsqu’une plante est touchée, cette dernière dessèche totalement !

Ainsi, lorsqu’une production est touchée par le mildiou, la récolte est gâchée.

Comment prévenir la maladie ? 

Pour prévenir au mieux le mildiou, il est important de bien protéger vos pieds de plantations comme ceux de la tomate, en plus d’une serre ou d’un abri dédié afin que l’eau (ne mouille pas le feuillage) et l’humidité ne les atteignent pas. Il faut également que l’air circule afin que les feuilles sèchent rapidement, tout en laissant un assez grand espace d’environ 1mètre entre chaque plant. La rotation des cultures permettra également de prévenir la maladie car elle survit pendant plusieurs années dans le sol.

A savoir que certains types de sol favorisent tout de même son apparition : les sols trop acides, mal drainés, trop arrosés ou alors trop pauvres. La maladie survient généralement l’été lorsque les températures se situe entre 10 et 25°C par temps humide.

En termes de lutte préventive contre cette maladie, nos jardiniers paysagistes de Bretagne conseillent de :

  • Choisir des variétés peu sensibles à cette maladie (si le choix s’offre à vous) ;
  • Tailler les plantations régulièrement afin d’optimiser le séchage lors de pluie : ainsi, le végétal se sera pas soumis aux problèmes d’humidité ;
  • Bien ramasser les feuilles qui tombent à l’automne et les détruire.

Que faire si vos plantations sont atteintes ?

Si vous apercevez les premières tâches de mildiou sur le feuillage, vous pourrez utiliser de manière naturelle du purin, des décoctions d’ails ou de prêles et aussi du bicarbonate de soude. Leurs effets participeront au blocage du développement du champignon. Enfin, si vos plantations de tomates, de pommes de terre ou autres produits de votre verger sont déjà bien atteints, il vous faudra tout d’abord supprimer les parties atteintes par le mildiou.

En cas d’attaque, nos paysagistes de Bretagne recommandent de traiter vos plantations toutes les semaines avec un produit naturel à base de cuivre comme : la bouillie bordelaise. Il existe également des produits à base d’huiles essentielles.

Nos paysagistes de Bretagne nous informent qu’il existe une solution que l’on trouve dans le commerce et qui peut prévenir l’attaque du mildiou : « Bio-S », composée de soufre et de prêle notamment.

La Bretagne et ses paysagistes

« La Bretagne, ça vous gagne ! »

La Bretagne est la région française qui a la plus grande longueur de côtes. Beaucoup d’îles se situent au large de la Bretagne. Nos jardiniers paysagistes affirment que la Bretagne a un climat océanique et donc tempéré. Ainsi, les différences de températures entre l’hiver et l’été sont légères.
Les pluies sont tout de même fréquentes, et l’on peut passer d’éclaircies à un ciel couvert dans une même journée.
Nos paysagistes de Bretagne reconnaissent que la végétation est très présente voire abondante dans cette région de France.

Quoi qu’il en soit, nos jardiniers paysagistes de Bretagne aiment leur travail et s’occupent des espaces verts comme des professionnels.
Les architectes paysagistes de Bretagne exercent tous leur métier avec passion et ont validé leurs acquis lors de leur formation professionnelle (horticulture, dallage, abattage, pépiniériste, maçonnerie paysagère…).

En Bretagne et dans ses villes (Brest, Rennes, Quimper, Vannes, Lorient, Saint Brieuc, Pontivy, Morlaix, Guingamp, Saint Malo, Perros-Guirec et les environs), nos paysagistes sont formels, chaque particulier a besoin d’entretenir son jardin, son espace vert et de réaliser des petits travaux de jardinage (contrat d’entretien annuel ou ponctualité).
Pour rappel, ces travaux d’entretien de jardin font l’objet d’un abattage fiscal de 50%* (selon l’article 199 sexdecies du CGI) dans le cadre des services à la personne et comprennent notamment les prestations suivantes : tonte de pelouse, entretien de gazon, débroussaillage, arrosage de végétaux, taille de haies et d’arbustes, ramassage de feuilles, déneigement, scarification, entretien du mobilier de jardin ainsi que des allées et bordures….
La création de jardin comprend l’aménagement de jardin ou terrasse par les paysagistes, l’engazonnement et toute prestation dans laquelle il y a « création » comme la plantation d’arbres, d’arbustes ou de plantes.

Obtenir un devis d’un jardinier paysagiste en Bretagne

Obtenez gratuitement des avis d’experts du paysage en Bretagne pour de la création ou de l’entretien de jardin (tonte, taille de haies, désherbage et d’autres prestations) sur cette plateforme afin de recevoir un devis de jardinier paysagiste professionnel dans un délai de 48h à 72h.

Les commentaires sont fermés.

Vers le haut

Contactez-nous :

01 85 61 97 44

du lundi au
vendredi de
9h à 18h

Des questions ?

Discutons !

Contactez-nous :

01 85 61 97 44